Traitement humidité

Une mauvaise ventilation, des infiltrations d’eau via une fissure dans le mur ou des remontées capillaires sont susceptibles d’être à l’origine de l’humidité de vos murs. Elles peuvent favoriser le développement de champignons et moisissures qui vont mettre à mal l’intégrité de votre bâti et avoir des conséquences néfastes sur votre santé. Mais alors comment lutter contre les remontées capillaires ?

Quel est le traitement d’humidité des murs le plus adapté à ce type de phénomène ?

Traitement des remontées capillaires

Il existe 2 solutions pour traiter définitivement le problème de remontées capillaires : l’injection de résines et l’électro-osmose passive ou active.

Traitement par injection

L’injection se fait à l’aide d’un équipement basse pression pourvu d’un compteur de passage, ce qui garantit une répartition uniforme de l’hydrofuge et la création d’une zone homogène et continue contre l’humidité ascensionnelle.

Assèchement des murs avec l’inverseur de polarité

Pour un assèchement total des murs, l’inverseur de polarité. Cette technique permettra de traiter définitivement le problème d’humidité.

Traitement de la condensation par Ventilation Mécanique par Insufflation (VMI)

Le procédé VMI est un système de ventilation des locaux basé sur le principe de l’insufflation. Cette technique prélève en un seul point l’air neuf extérieur, le filtre de ses polluants particulaires (particules fines, pollens, ect…), puis l’insuffle en un ou plusieurs points à partir desquels l’air balaye les pièces de vie et les pièces humides pour s’en échapper de manière naturelle via les bouches d’aération. La surpression permet d’évacuer les polluants intérieurs: humidité, CO2, COV

Termites, mérules ?

INTERVENEZ AVANT QU’IL SOIT TROP TARD !